Les calculs de photons selon la méthode Monte-Carlo de RedCalc 3D entrent en phase de test bêta

Début de la phase de test bêta de la version 7.1.1.0 de RadCalc 3Dmc utilisant la technologie de contrôle qualité des doses 3D Monte-Carlo acquise auprès des inventeurs de l’Université McGill

11.09.2019

Austin, Texas, le 10 septembre 2019 : La version 7.1 de RadCalc incluant le module Monte-Carlo 3D a été mise à la disposition des membres de l’équipe de test bêta. Le module Monte-Carlo 3D utilise une technologie acquise auprès des inventeurs de l’Université McGill. Cette version de RadCalc 3Dmc* est la deuxième d’une série de trois solutions de contrôle qualité relatives à la revérification du volume de doses 3D. L’achèvement du test bêta est attendu dans quatre semaines. La date de sortie finale sera annoncée dès lors que cette nouvelle version sera disponible à l’achat.

RadCalc 3Dmc utilise le moteur de calcul de dose Monte-Carlo basé sur BeamNRC, permettant une vérification indépendante, rapide, facile et précise du volume des doses 3D pour les systèmes de planification de traitement les plus utilisés. La version bêta de RadCalc 3Dmc est compatible avec les machines Varian® et Elekta. La prise en charge de machines de traitement supplémentaires sera disponible prochainement.

La méthode Monte-Carlo est unanimement reconnue comme la référence absolue en matière de méthode de calcul de dose. Les cas cliniques les plus difficiles impliquant des structures très hétérogènes sont analysés avec la plus grande précision et en toute confiance. Des options de mise en œuvre adaptables permettent aux utilisateurs d’associer la précision sans compromis d’un algorithme de calcul de dose Monte-Carlo avec les niveaux de vitesse et de productivité permettant aux services de radiologie, fortement sollicités, de répondre à leurs besoins en matière de flux de travail.

RadCalc 3Dmc comprend RadCalc AIR (Automated Import & Report) : cela lui permet de fournir un processus entièrement automatisé doté des fonctionnalités de différence de pourcentage, DVH, Gamma, et des outils d’analyse Distance to Agreement (distance jusqu’à accord). Le processus entièrement automatisé de RadCalc 3Dmc avertit immédiatement les utilisateurs des plans qui ne répondent pas aux critères prédéfinis.

Grâce aux doses SPT et RadCalc 3Dmc, le logiciel RadCalc 3Dmc vérifie automatiquement si les objectifs DVH sont atteints pour les structures majeures. Un certain nombre de protocoles DVH peuvent être chargés et comparés les uns aux autres grâce à l’écran d’analyse du logiciel RadCalc 3Dmc. De façon automatique, les rapports d’analyse se joignent au plan vérifié et sont envoyés par courriel vers un poste de travail ou tout répertoire donné hébergé sur le serveur.

À propos de LifeLine

Lifeline Software, Inc. de Tyler, Texas, fait maintenant partie des centres de radio-oncologie de LAP dans le monde entier. LSI fournit RadCalc®, le premier logiciel d’assurance qualité approuvé par la FDA pour la vérification indépendante de plan de traitement IMRT. RadCalc® offre un processus plus efficace de vérification MU et dosimétrique en s’interfaçant avec les systèmes RTP et Verify and Record (Vérification et enregistrement) existants.

 

* RadCalc 3Dmc n’est pas encore disponible à la vente aux États-Unis.

Retour en haut de page Contact